Rejoindre la tribu des sylvo-éducateurs : le moment ou jamais!

Téléchargez le livre “L’école-forêt de A à Z” (en haut de page) : vous serez automatiquement informés de l’avancée de cette initiative!

Vous vous souvenez de Corneille? (Non, pas le chanteur!) Le fabuleux Corneille du Cid de vos années de terminale… Eh bien, je me suis rappelé de sa fameuse punchline  : “Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort, nous nous vîmes 3000 en arrivant au port”. Et, contrairement au temps révolu des cours de littérature de mon adolescence, la phrase m’a inspirée. Elle m’a fait l’effet d’un boomerang me revenant en pleine figure, tant j’avais oublié les épopées cornéliennes et raciniennes et leur incroyable enthousiasme. Et je me suis dit : et pourquoi pas? Pourquoi ne pas me lancer (et vous lancer, par la même occasion!) le défi de partir modestement, à 500 passionnés, pour arriver au port à 3000? Je veux dire, si nous bénéficions d’un prompt renfort, bien entendu!

Le défi : Un an pour arriver à 3000

Le problème n’est pas de partir, mais de savoir pourquoi on part et où l’on va.

Pour aller où?

Le défi que je lance aujourd’hui consiste à réunir une large communauté de personnes autour des questions de sylvo-éducation. J’entends par là : fédérer autour de l’éducation en forêt et des pratiques de sylvothérapie le nombre d’au moins 3000 personnes. Et ce, en un an. 365 jours. En septembre 2021, à travers mon association, Sologna Nature & Culture, je lancerai une Université Populaire sur la thématique de la sylvo-éducation et j’aurai, à cette date, envoyé l’invitation à au moins 3000 personnes.

Mais attention! 3000 personnes :

1) passionnées par l’éducation des enfants et des adultes en forêt

2) insérant dans leur pratique personnelle, dans leur vie de parent ou dans leur métier d’éducateur, de formateur ou de futur instit’, plusieurs pratiques issues du domaine de la sylvothérapie (respirations, méditations, visualisations, créations…)

Mon but n’est pas de réunir ces personnes pour discuter de la pluie et du beau temps (même si les questions météorologiques et climatiques intéressent les praticiens de la forêt!). Mon objectif est de fédérer autour de cette question un nombre de personnes suffisamment large pour :

– promouvoir la pédagogie par nature dans le paysage francophone et dans des lieux où elle n’est pas pratiquée. Je fais corps ici avec l’élan insufflé par le Réseau Pédagogie par Nature, celui des Forest Schools, celui des Colibris et des mouvements d’éducation à l’environnement.

– transformer à la fois les pratiques éducatives, thérapeutiques et sylvicoles dans leur lien avec la nature de la forêt : esthétique, vitale, soignante, inspirante, liée au devenir de l’humanité, garante même de la survie de l’humain et de l’animal sur cette planète.

A travers la mise en place d’une Université Populaire dédiée à la sylvo-éducation, ce sont des débats, des conférences, des ateliers et des formations qui verront le jour. Des choses théoriques, bien sûr, mais surtout des éléments de terrain, des pratiques pédagogiques et soignantes. Mais tout cela verra le jour si, et seulement si, vous m’accompagnez et me soutenez!

Pari fou mais pari collectif

Au risque de parodier certains, j’avance que “Le XXIème siècle sera forestier ou ne sera pas!”. Vous connaissez mon engagement à ce sujet. De manière assez certaine, sans forêt, nous ne verrons probablement pas le XXIIème ou le XXIIIème siècle. Il y a donc urgence. Parmi tout ce qui peut être mis en place au niveau sociétal, insuffler des pratiques éducatives pour et par la forêt est à mon sens l’une des solutions les plus efficaces pour que les générations futures prennent soin de l’univers forestier. Une urgence collective mais – quelle chance! – qui s’actualise dans une prise de conscience, des décisions et des actions individuelles.

Bonne nouvelle, donc : tout le monde peut participer!

Vous êtes partants? Ca tombe bien, parce que mon pari, risqué, serait carrément suicidaire s’il était solitaire tout en étant solidaire! (Phrase alambiquée qui n’arrive pas à la cheville de Corneille, je vous l’accorde, mais à chaque époque, son style!). Je veux dire par là que sans vous, mon pari n’a aucun sens. En effet, je fais le pari que la sylvo-éducation est un domaine d’avenir car il vous intéresse. Si mon hypothèse est fausse, alors même le résultat importera peu puisque je me serai trompée sur l’impact qu’aura cette transformation des pratiques éducatives et sociales sur notre avenir proche.

Alors, prouvez-moi le contraire. Prouvez-moi que vous entendez l’appel de la forêt dans tout ce qu’elle a de régénérant pour nous. Pour que l’Université Populaire sur la sylvo-éducation voit le jour, pour que je ne m’épuise pas à une logistique inutile, pour que cet appel rayonne, aidez-moi, aidez les 500 déjà partants pour l’aventure!

Votre prompt renfort passera par trois démarches :

– Votre formation continue en termes de Pédagogie par la Nature et de Sylvothérapie. A cette fin, je mets gratuitement en ligne, deux fois par semaine sur Ma Petite Forêt, des informations sur ces deux sujets.

Votre partage sans modération de ces informations dans vos réseaux professionnels, auprès de votre famille et de vos amis.

Votre soutien moral dans mon initiative, via vos téléchargements et commentaires sur Ma Petite Forêt, vos avis, vos conseils, votre adhésion (libre) à l’association Sologna Nature & Culture, etc.

Pour ma part, m’engage au défi suivant : poster une ressource par semaine sur Ma Petite Forêt pour vous accompagner dans cette campagne!

Alors, si vous êtes partant…

1, 2, 3, DEHORS!

Sortez, faites-sortir vos classes, respirez, faites respirez vos enfants, vos familles, vos salariés, vos bénévoles! Pédagogisez la syvothérapie et faites respirer vos classes dehors!

Et faites tourner mon appel!

Parce qu’on va faire de belles choses ensemble, pas seulement dans un an, pas seulement dans un mois, mais dès aujourd’hui!

On se comptera en Automne 2021. On sera 3000, j’en fait le pari, au risque d’un échec, mais… “A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire!”, pas vrai?

Téléchargez le livre “L’école-forêt de A à Z” (en haut de page) : vous serez automatiquement informés de l’avancée de cette initiative!

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
#

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laissez-moi votre e-mail pour que je vous envoie gratuitement mon livre "L'école-forêt de A à Z" pour pratiquer les Forest Schools en toute sérénité, en toute sécurité et avec beaucoup de plaisir!

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "L'école-forêt de A à Z"

pour + de sérénité, + de sécurité et beaucoup + de plaisir en forêt!

%d blogueurs aiment cette page :