Un bâti dehors, vraiment ? L’une des questions qui me sont le plus posées est celle du stockage des ressources en école-forêt et plus particulièrement de l’abri, du chalet, du QG, du bâti en dur. Dans cet article je vous propose un exemple de bâti en dur réalisé pour une école du dehors.

Pourquoi un bâti dehors ?

Il peut paraître étrange de parler d’un bâti en dur pour accueillir les enfants en nature. Pourtant, c’est une question qui se pose toujours à un moment donné ou à un autre. En effet, soit pour des impératifs administratifs (la question des fameuses normes ERP) soit pour le confort, par exemple pour les accueils scolaires intégralement dehors. Le dedans et le dehors ne s’opposent pas. Ils se complètent à partir du moment où le paysage et les éléments naturels prédominent. Ils s’harmonisent avec les éventuels bâtis permanents ou éphémères que l’on a envie de poser sur le terrain. Tout est donc une question de pragmatique, de logistique et bien sûr, d’esthétique.

Voyons dans notre exemple où est situé le bâti dehors, dans l’organisation globale de l’école forêt. Si vous avez la chance d’avoir un lieu permanent, une configuration comme celle-ci est idéale :

Bâti-dehors-1
Bâti-dehors-2

Visibilité. Vous avez l’entrée de l’école-forêt, l’espace jeu libre sur la gauche et le chalet sur la droite. Donc quand les parents vont arriver, la première chose qu’ils vont voir, c’est le bungalow. Quand on arrive, on va naturellement déposer ses affaires sur la droite, sur le petit banc où on aura installé le café d’accueil.

Utile mais pas symbolique. Mettre un bâti dehors n’ampute pas votre école-forêt. L’abri marque l’accueil et l’entrée mais il n’est pas le QG de votre école-forêt. Il n’est pas le centre névralgique de votre lieu. Ici, les lieux cœur de l’école forêt sont l’espace autour du grand chêne où fait le rituel d’accueil en chanson ou méditation, et bien sûr le coin du feu. C’est là où on se retrouve pour le goûter et pour la clôture de la séance.

L’organisation intérieure du bâti

Les ouvertures

Ce chalet fait 27m2. Il a fait l’objet d’une demande de permis de construire. Il est posé sur pilotis et sur une dalle en béton.

C’est idéal si vous avez une double porte pour faciliter les entrées et sorties des groupes, même si les enfants ne sont autorisés à entrer qu’exceptionnellement. Par exemple, pour aller chercher un objet spécifique ou en cas d’intempéries. Egalement, il est important d’avoir des ouvertures, ce qui permet d’avoir une certaine luminosité dans le chalet. C’est d’autant plus nécessaire si vous n’avez pas d’électricité, donc pas de lumière en intérieur. Quand on va ranger en fin de journée d’hiver, c’est plus confortable que d’être dans le noir.

Bâti-dehors-chalet-1
Bâti-dehors-chalet-2

Il peut être important de pouvoir fermer à clé si vous stockez du matériel en quantité ou qui est onéreux mais faites attention car les huisseries travaillent. De manière générale, pour un abri comme celui-ci, l’idéal est de le situer assez à découvert pour ne pas que les arbres et l’humidité l’abîment au quotidien et il faudra penser à le traiter au moins une fois par an.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Colloque international "L'éducation par la nature"

De la place

L’idéal est d’avoir un espace assez ouvert et qui puisse être modifié de manière rapide. Ici on enlève la table et la chaise et on a un grand espace au milieu. On peut facilement y mettre des tapis ou laisser en sol béton pour faire de la peinture ou du bricolage. L’idée est de pouvoir se servir de l’abri de manière rapide et efficace, sans avoir à tout pousser, par exemple en cas de grêle soudaine.

Les éléments sont accessibles

Sur votre table d’entrée, vous allez avoir à disposition les éléments dont vous vous servez le plus souvent. Ici, c’est concrètement la mascotte Petit Renard, le bâton de parole et les documents pour signature des parents et pour la planification de la séance. L’idée est donc d’avoir un espace où les éléments qui vont le plus nous servir vont être les plus accessibles. Soit ils sont collés au mur ou à portée de main sur les meubles ou encore rangés dans des tiroirs marqués par thématique, etc.

Au plus près de la porte, on dépose les éléments qu’on va sortir à chaque fois. Par exemple, le panneau d’accueil si besoin, une poubelle pour les déchets, les pelles qu’ici nous sortons toujours pour le bac à sable. Egalement, prêt à sortir, les éléments d’accueil (boissons, café, pour les parents) et le sac à dos prêt à partir. Autre élément rapidement à disposition : la fontaine à eau. Bien sûr, libre d’accès et à la vue de tout le monde, la pharmacie. Vous en avez évidemment une deuxième dans votre sac à dos.

Quels affichages ?

Quels éléments vous pouvez affichez ? A la fois des éléments de logistique et de pédagogie. D’une part, on voit des grandes affiches inspirantes en lien avec l’éducation par la nature. De l’autre, les affichages nécessaires à la sécurité ou la logistique, à la vue de tous.

Les éléments inspirants vont être de plusieurs ordres. Des citations, des productions d’enfants, des éléments pédagogiques et naturalistes. L’idée est de vous faire plaisir, que ce soit joli, et en même temps que cela pose les principes de base de l’école-forêt. Car dans le cas de ce lieu, on va parler à la fois aux enfants et aux adultes accompagnateurs, aux parents. Aussi, éventuellement aux personnes qui nous aident, nous accompagnent ou nous remplacent pendant les séances. C’est un lieu qui est par définition pluriel.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Accompagner les enfants en classe dehors : la FICHE accompagnateurs

Les ressources

Alors pour mener les séances, on va avoir à disposition des enfants, donc à leur hauteur, de la lecture thématique, des éléments qu’ils peuvent attraper facilement s’ils en ont envie ou besoin. Et également des éléments consultatifs, en particulier des livres pour préparer notre séance ou à destination des parents. Ici on a une configuration un peu particulière puisque cette école-forêt est aussi un lieu de formation à l’école dehors à destination des adultes. Ça explique la forte présence de documents à texture théorico-pédagogique.

Concrètement, très peu d’éléments sont indispensables à la conduite des séances En effet, comme le montre bien Hervé Brugnot dans sa vidéo « Animer, éduquer dehors sans matériel », sortir les mains vides ouvre à d’autres dimensions du vivant. Ici, une partie des éléments présents n’ont pas encore été utilisés pour les séances ou sont utilisés pour la formation mais servent finalement assez peu car on est majoritairement dehors à bricoler dans les bois en jeu libre.

Les indispensables vont être ce qui suit : la cuisine debout, des petits bacs et éléments dont les enfants se servent pour bricoler, tout ce qui va servir pour la collecte, les boîtes, en particulier les boîtes à œufs. Aussi, quelques éléments pour la musique, des éléments pour mélanger la terre, l’argile etc. Et puis votre matériel de base pour mener votre séance. Donc on va avoir par exemple les petits miroirs, les ciseaux, microscopes, les couteaux, les sifflets, paire de jumelles… Aussi, les allume feux, les loupes, divers éléments de papèterie si vous avez envie. Et bien sûr, ayez des éléments de logistique comme des bâches. Parce que ce n’est pas parce qu’on a un abri en dur qu’on installe pas d’abri léger en cas de fortes pluies, etc.

Enfin, un bâti comme celui-ci coûte à peu près 3000€ pour le chalet, 500€ pour la couverture en bac acier et à peu près 500€ pour la dalle en béton si vous faites faire des aménagements. Ici, le chalet est très précieux, rarement en cas d’intempérie, mais surtout pour stocker le matériel à l’abri et en sécurité.

Votre bâti dehors, en bref :

Pour finir, disons que votre abri est, en termes logistiques, un lieu :

  • Qui ne remplace pas les « espaces-cœur » de votre école dehors,
  • Qui ne se transforme pas en Emmaüs 🙂
  • Qui puisse abriter les enfants en cas de fortes intempéries,
  • Protégé de l’usure et facile à entretenir,
  • Facile à aménager,
  • Permettant un ménage rapide,
  • Et convertible facilement. Par exemple ici le canapé lit donne ouverture et permet un coin sieste pour les enfants qui en ont besoin.
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager
#

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :