Vous envisagez de créer une forest school ou de faire classe dehors et vous manquez cruellement de ressources ? Alors vous êtes au bon endroit! Nous n’allons pas commencer par vous parler des livres car j’en parle dans Quels livres pour réussir votre école-forêt ? et dans Mes livres forêt

Aujourd’hui j’aimerais vous présenter 2 types de ressources que vous trouverez en ligne, à savoir :
les réseaux locaux, régionaux et nationaux qui peuvent vous aider,
les supports que vous pourrez trouver en ligne sur des sites internet et sur les réseaux sociaux.

C’est parti pour un petit état des lieux de ce qui existe de mieux aujourd’hui en terme de ressources pour monter une école en nature. Ou pour faire classe dehors !

Organismes nature et ressources pour forest school

Je vais commencer par vous présenter les organismes et les réseaux qui proposent des ressources pédagogiques et des outils ou un accompagnement, des journées d’accueil, d’étude, voire de formation à la pédagogie par la nature.

Je me connecte sur internet, de préférence sur un moteur solidaire, sachant qu’on n’a pas toujours les mêmes résultats que sur Google, donc vérifiez.

Organiser ses ressources

La première chose que je vois avec vous, c’est comment trier et organiser ces ressources. Vous tapez « pédagogie par la nature », « école du dehors », « forest school » ou autre dans votre moteur de recherche. Si une réponse vous intéresse, vous avez le choix de l’ajouter à vos Favoris, de la classer dans les dossiers que vous avez.

Vous pouvez aussi utiliser un outil qui s’intitule Pearltrees qui vous permet de classer de manière plus ergonomique les ressources que vous avez trouvées dans des dossiers ; vous pouvez aussi naviguer avec les flèches.

J’ai répertorié par exemple, les professionnels du « monde forest school », les articles, les blogs de journaux, les articles scientifiques sur la question, etc. Donc, ça peut être un outil bien utile ! C’est gratuit pour une utilisation simple mais dès que vous voulez des fonctionnalités de collaboration, il vous faudra payer environ 24 euros par an.

Les ressources en éducation à l’environnement pour votre forest school

Le premier type d’organisme que j’aimerais vous présenter, ce sont les organismes d’éducation à l’environnement parce que ce sont, en France, les organismes les plus près des préoccupations de l’école du dehors ou d’une forest school. Donc, les premiers réseaux que j’aimerais vous présenter ce sont les Graine. Ce sont des organismes d’éducation à l’environnement. Ils se déclinent par région. Ici, je suis sur le Graine Centre-Val de Loire. Vous trouverez l’équivalent de votre région. Que font-ils ? Il proposent comme vous pouvez le voir, des rencontres et des ressources pédagogiques. Par exemple, en ce moment, je suis une formation sur la reconnaissance du chant des oiseaux. Si vous avez une structure de type association, sachez que les frais d’inscription aux formations des Graine, sont réduits.

Toujours dans l’éducation à l’environnement, je recommande les Club CPN, qui sont réunis en fédération. De la même manière, ils proposent des ressources, une boutique, avec des livres et des activités. Vous pouvez faire reconnaître votre organisme très facilement en tant que CPN, ce qui vous donnera accès à leur réseau et à leurs journées de rencontres.

Site de ressources type librairie, web séries etc., La salamandre est une maison d’édition, avec la revue « Petite salamandre » par exemple. Là, on est vraiment dans l’éducation à l’environnement, mais je vous conseille si vous vous lancez dans l’école du dehors de commencer par leur revue elle est très pédagogique, très didactique et vous trouverez d’autres ressources en fonction des thématiques qui peuvent vous intéresser.

Le grand réseau, qui est un peu fondateur du lien entre école et nature (comme son ancien nom l’indique !) c’est le réseau Ecole et nature, qui est devenu le FRENE. Il met vraiment un pied dans la question scolaire et éducative, qui dépasse à mon sens, la seule éducation à l’environnement. C’est un réseau qui est assez étendu sur le territoire français. Sur la gauche vous trouverez leurs actions, des fiches qui peuvent vous servir, des publications et des formations. Je vous laisserai aller voir.

J’aime beaucoup également le réseau Ariena, qui est alsacien et qui propose des ressources dont un très bon guide, « Grandir en nature », entre autres ressources.

Les réseaux en pédagogie par la nature et école dehors

On arrive ensuite sur un réseau beaucoup plus récent, le réseau français de pédagogie par la nature (RPPN). C’est une association dont le but est de mettre en lien les acteurs des forest schools. On a là une inspiration assez anglo-saxonne et l’intérêt de rejoindre ce réseau est qu’il met en lien les acteurs du champ de la pédagogie par la nature. Vous allez par exemple, sur la rubrique « les projets en PPN » vous avez la carte des projets. Tous les projets ne sont pas répertoriés, mais ceux qui s’y inscrivent permettent une visualisation sur la carte. C’est intéressant parce que vous pouvez vous mettre en lien directement avec les personnes près de chez vous qui ont une forest school. C’est une très bonne occasion de commencer à créer un réseau. Je vous recommande d’adhérer, l’adhésion est à 10 euros par an, c’est très convivial et il y a de nombreuses opportunités de se rencontrer et d’échanger.

Toujours dans la pédagogie par la nature, le réseau Tous dehors. Je vous montre Tous dehors Belgique, mais sachez qu’un Tous dehors France s’est constitué. Tous dehors est un organisme qui partage des ressources, dont des guides très intéressants. Donc, je vous conseille d’aller y faire un tour et de regarder l’ensemble de leurs ressources pédagogiques qui sont passionnantes.

Pour les enseignants, le site Profs en transition, est également très intéressant et très bien tenu. Toutes leurs pages ne sont pas dédiées à l’école du dehors. Mais si vous creusez un peu, vous trouverez les thématiques propres à l’éducation par la nature. Donc, ce réseau plutôt dédié aux enseignant est très fertile et peut intéresser les porteurs de projets de type forest school. Il propose aussi des webinaires très intéressants.

Les personnes qui sont dans la petite enfance, je vous recommande L’académie de la petite enfance. Il y a eu un Festival enfance et nature très riche. Vous retrouverez dans leurs actualités les replay des webinaires qu’ils ont donnés. Là, on est sur le développement de la petite enfance mais un accent très fort qui est donné à la pédagogie par la nature.

Des ressources pour monter votre forest school

D’un point de vue plus organisationnel et « gestion de projets », je vous recommande l’inconditionnel site des Colibris pour vous mettre en lien avec des personnes qui ont créé des structures, si vous êtes intéressés par la création d’une structure école ou forest school. Mais aussi parce que l’Université des Colibris propose des formations qui peuvent vous aider beaucoup à créer, à monter votre lieu. Colibris, c’est le premier pas vers la création de structure, et l’émancipation écologique.

Je me permets également de vous renvoyer vers le site de Terra symbiosis en ce qui concerne leurs appels à projet, leurs appels à financement. Il y a un ou deux appels par an, vous pouvez soumettre votre projet pour pouvoir concourir à un appel à financement. Vous voyez que l’enfance et nature fait partie de leurs préoccupations.

Les ressources des autres pays

Jusqu’ici, on était dans le franco-français mais n’hésitez pas à aller voir hors des frontières car les pays anglo-saxons, germaniques et scandinaves sont très fertiles en ce qui concerne les forest-schools. Ce sont les pionniers.

Ici ce sont des réseaux plus institutionnels parce que le mouvement des forest-schools est vraiment institutionnalisé avec des certifications, des diplômes. Vous pouvez ne pas vous y reconnaître au départ, mais pour certains ils vous donnent accès à différentes ressources. Vous avez la Forest school association (FSA) pour l’Angleterre et vous avez la même chose pour l’Irlande (Irish Forest School Association), l’Ecosse etc. Moi je regarde souvent le réseau ERAFANS qui se situe entre la formation, les ressources, et un accompagnement un peu plus institutionnel.

En Suisse, vous avez la fondation Silviva, qui dédiée à l’éducation à l’environnement mais qui est très impliquée dans les écoles et qui proposera de nombreux outils gratuits et des formations payantes qui se déroulent en Suisse.

Les ressources pédagogiques pour monter votre forest school ou faire classe dehors

Voyons maintenant un deuxième type de supports, pédagogiques, cette fois-ci. Ce sont :
les sites dédiés à la diffusion de l’éducation par la nature, des forest schools, classes dehors,
les réseaux sociaux qui les accompagnent souvent.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les bienfaits de la Nature

Bien évidemment, je commence par le site Ma petite forêt, que vous êtes déjà nombreux à connaître et fréquenter. C’est le site où vous êtes actuellement et que j’ai lancé il y a un peu moins d’un an. Il se veut un espace de diffusion d’informations sur les école-forêt/forest schools et la classe dehors. J’ai créé cette page ressources où vous pouvez trouver des thématiques suivantes : activités, guidage, un point sur les recherches en cours, une bibliothèque très vaste, une vidéothèque aussi ; Vous pouvez y voir répertorié un ensemble assez exhaustif de ce qui est paru en média visuel au sein du mouvement de la pédagogie par la nature. Donc, n’hésitez pas à fréquenter le site.

Je vous renvoie également vers le site Eveil et nature, qui est l’un des sites pionniers dans l’accompagnement et l’accueil dans la nature. Il contient, comme Ma petite forêt, un blog avec des articles et une proposition de formation.

Il y a énormément d’associations qui commencent à diffuser leurs initiatives, leurs écoles et leurs ressources. Elles sont trop nombreuses pour que je puisse vous les présenter aujourd’hui mais j’ai choisi de vous présenter un exemple parmi elles. L’association L’enfant dans la nature est un bon exemple de collaboration avec les partenaires locaux. Voyez, on y retrouve Terra Symbiosis mais on a également des collaborations territoriales. Ce sont des exemples de ce que vous pourrez faire aussi quand vous aurez monté ou si vous avez monté votre forest school. La partie médiatique est intéressante. Vous verrez que, quand vous tapez « école du dehors », vous trouverez très souvent les articles et les médias avant de trouver les initiatives, parce qu’ils sont mieux répertoriés sur Google.

Les ressources sur les réseaux sociaux

J’arrive maintenant sur les réseaux sociaux. Je vais vous en présenter deux.

Pinterest est un réseau qui monte c’est un peu l’Instagram de la photo consultable sur ordinateur et je vous montre ici le tableau de bord de Ma petite forêt. Vous postez les photos et quand vous êtes sur la photo vous pouvez avoir le lien vers le site. Ne vous arrêtez pas à la photo, cliquez vers le lien et là vous découvrirez des organismes ou des initiatives. Pinterest, je recommande pour la recherche de ressources.

Bien évidemment, Facebook est une mine d’or. Les pédagogues par la nature et les enseignants, éducateurs et parents partagent très volontiers leurs activités au sein de groupes Facebook. J’en ai répertorié une vingtaine, dont :

Éducation / Pédagogie par la Nature (Forest School) Francophonie
pédagogie nature au préscolaire
Forest School
Profs en transition
Eduquer par la nature-France
Ecole du Dehors

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Ecoles-Forêt : Allumez le feu (ou pas!)

Je vous laisserai découvrir en tapant sur Facebook dans votre moteur des mots clés : école, nature, forest school, école-forêt,comme vous l’avez certainement déjà fait. Je vous montre juste une fonctionnalité de Facebook qui vous permet de classer ici vos publications, vous retrouverez ici, si vous n’avez pas le temps de les lire, vos publications enregistrées. Cela vous permet d’y revenir plus tard, au moment de chercher une idée d’activité.

En bref,

Comme nous l’avons vu, il existe deux types de ressources à bien maitriser pour mettre en place votre forest school ou faire classe dehors :
les ressources logistiques d’ordre administratif, juridique et purement matériel,
les ressources pédagogiques.

J’espère que le petit tour d’horizon que nous avons fait ensemble vous permettra de mieux cibler ces ressources et qu’il vous sera utile pour le montage de votre forest school ou classe dehors !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager
#

2 Responses

  1. article excellent qui pointe vers de nombreuses ressources pour enseigner autrement ; si plus d’enseignants pouvaient appliquer ce type d’instruction, les jeunes seraient probablement moins excités en fin de journée et beaucoup plus sereins

    • En effet, la fréquentation des espèces naturelles et végétales – quand elle est accompagnée d’une pédagogie véritablement bienveillante – a un effet profondément calmant chez les enfants (et les adultes, d’ailleurs !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laissez-moi votre e-mail pour que je vous envoie gratuitement mon livre "L'école-forêt de A à Z" pour vous aider à emmener sereinement les enfants DEHORS :)

Recevez gratuitement le livre "L'école-forêt de A à Z" :)

%d blogueurs aiment cette page :